Le Palais Gallien

Nommé Palais-Gallien au Moyen Âge et situé dans le quartier Fondaudège, on a longtemps cru que c’était en hommage à Galliène, la légendaire épouse de Charlemagne, pour qui ce dernier aurait fait ériger l’amphithéâtre. Aujourd’hui, cette information semble erronée. En effet, il en ressort que cela serait sous le règne de l’empereur romain Gallien (253-268 après J.C.) que le Palais aurait été construit.

Vestige du temps passé

Dernier vestige encore visible de l’antique Burdigala (le nom de Bordeaux à l’époque gallo-romaine), il a été classé monument historique en 1840, où plusieurs fouilles archéologiques y ont été effectuées, dont une dernière en 2010 qui permis de daté plus précisément le bâtiment vers le début IIe siècle.

Rogné par le temps et la négligence des hommes depuis le IIIème siècle, le Palais Gallien tient bon et continue de se dresser devant nous, du haut de ses 20 mètres.

Aussi, on peut remarquer que ses murs arrières sont ancrés dans les fondations des maisons, s’incrustant même jusque dans les caves, pour une ambiance et un rendu assez atypique !

Les jeux du Cirque

Autrefois, l’Amphithéâtre pouvait accueillir 20.000 spectateurs environs sur des gradins supposés être en bois. Il servait d’arène de jeux et de combats aux gladiateurs.

Le Palais-Gallien rivalisait grandement avec les Arènes de Nîmes et d’Arles. On peut d’ailleurs s’en rendre compte en visualisant une reconstitution 3D, disponible à l’accueil.

Sur la plaque de la place Galiène, on peut y lire « La femme était une chimère, le palais un mythe, l’empereur Gallien un imposteur malgré lui ».
Une évasion hors de la civilisation et hors du temps garantie !

Informations Pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours du 01/06/2017 au 30/09/2017
Visites guidées tous les jours à 10h30 et 15h30.
Noctuvisite à 21h30 le samedi en juillet et août.

Tarifs :
Tarif plein : 3€
Tarif Noctuvisite : 5€

Accessibilité:
Bus 26, arrêt Palais Gallien